La Libération de Rânes (Orne) en Août 1944  

Les destructions dans le bourg de Rânes

    
 www.ranes1944.org 

Rubriques



Rânes place de la mairiePhotos extraites de Orne, été 1944: le prix de la liberté; exposition réalisée par les Archives départementales en 1994


Le panneau de Rânes qui était sur la route de CarrougesLe panneau Rânes qui était sur la route de Carrouges en 1944

Le panneau de Rânes qui était sur la route de CarrougesCe panneau, criblé de balles, a été retrouvé récemment à Lisieux et il est actuellement dans une collection privée en Alsace. C'est ce panneau que l'on peut voir dans le film tourné par Leon Rosenman du First Army Signal Corps.


Au croisement de la route de Carrouges et de la route de Vieux-pontLes destructions dans le bourg de Rânes
Au croisement de la route de Carrouges et de la route de Vieux-Pont ; la maison Bruno à gauche, la maison Duval derrière le mur en ruine au premier plan


DestructionsLa place de l'église


DestructionsL'ancienne poste à gauche et la boucherie Chauvin à droite


DestructionsLe début de la route d'Ecouché sur la place de l'église
Les maisons Sochon, Lantoine, Gentil


DestructionsLe début de la route de Vieux-Pont, la maison Duval
Remarquez l'inscription RIES que l'on retrouve sur une photo prise à Domfront (photo p011222 de la collection PhotosNormandie). Il s'agit d'une inscription allemande, probablement le nom d'un officier commandant une unité, destinée aux retardataires pour qu'ils retrouvent leur unité.


Destructions
Le début de la route de Vieux-Pont
Photo probablement postérieure car une cheminée en arrière plan semble écroulée.
L'homme sur l'échelle est M. Rozel.

Destructions
Le début de la route de Vieux-Pont


DestructionsLa Mairie à droite, la maison Hamon à gauche


Desctructions
La Mairie à droite, la maison Hamon à gauche


DestructionsLa pharmacie Mourez (anciennement Floret)

DestructionsLes magasins Claude


La Maison ClaudeLa maison Claude sur la route de Carrouge


La MaireLa Mairie, hiver 1944


DestructionsLa Mairie et le début de la route de la Ferté-Macé
à droite, le pavillon gauche du château (actuellement la Poste)



DestructionsLa famille Violet devant les ruines (photo communiquée par la famille)


ruines, hiver 1944
L'homme à gauche avec une casquette et une écharpe est le maire de Rânes, Pierre Guillais. Il discute avec un groupe de personnes inconnues dans les ruines durant l'hiver 1944. Peut-être s'agit-il de personnes chargées de l'évaluation des dégâts.


DestructionsLa Mairie à gauche


DestructionsLa place et l'église


Destructions
De droite à gauche : l'église, entrée de la cour Chauvin, la boucherie Chauvin


DestructionsLe Magasin de Charles Serée, coiffeur et sabotier


Destructions
Le monument aux morts et l'église


Destructions
Maisons détruites


DestructionsLa Mairie et le début de la route des Cinq-Martin


DestructionsL'église et le café Oger


DestructionsL'entrée de la route de Carrouges

hiver route de Carrouges
Route de Carrouges, hiver 1944


Destructions
Maison sur la route de Carrouges

Place de la mairie de Rânes en 1944La Place de la Mairie, l'église, le café Oger, la boucherie Bouquerel au fond



DestructionsMaison sur la route de Carrouges et groupe de jeunes filles

Destructions

Maison sur la route de Carrouges et groupe de jeunes filles
En partant de la gauche: [inconnue], Marie-Anne (dite Annick) Floc'h future Mme Joseph Peccatte, Andrée Vigeon future Mme Joseph Simon, [inconnue]. Voir aussi la photo précédente.

Destructions au château de Rânes pendant la seconde guerre mondialeLes destructions au château


chateau hiver
Les destructions au château, hiver 1944

Le château
Les destructions au château


Destructions au château
Les destructions au château


Destructions au château
Les destructions au château (depuis la tour)


Destructions au château
Les destructions au château (depuis la tour)

Destructions au châteauLes dépendances du château (depuis la tour)


Destructions au château de Rânes (1946)
Le château en 1946

Les photos suivantes ont été prises par Robert Lecointre qui habitait 9 rue des Cinq Martin. Il était marié à Thérèse Pierre. Nous remercions vivement M. Ernest Lemancel, gendre de M. et Mme. Lecointre, de nous avoir transmis ces photos et autorisé à les publier.
Rânes destructions

Rânes destructions

Rânes destructions

Rânes destructions

Rânes destructions


Maison Violet 1944
La maison Violet (collection inconnue)


Le salon de coiffure de Charles Sérée
Le salon de coiffure de Charles Sérée.
Photo américaine du Signal Corps prise en même temps que le film présenté ici et où l'on voit cette scène.
Légende d'origine: While Germans still shell the town, French civilians salvage what they can in the town of Ranes. 16/08/44.
Source: Archives de la Manche, référence 13 Num  1017.